La mort n’existera plus, ou presque…

Un peu d’anticipation : en 2100 la mort n’existera presque plus, ou en tout cas l’espérance de vie en bonne santé pourra être repoussée au-delà de 120 ans…

Les progrès de la médecine seront tels (greffes d’organes, thérapie génétique, …) qu’ils permettront de se rapprocher du mythe d’éternité. Avec le problème de la surpopulation qui va avec.

Dans le roman La Déclaration : l’Histoire d’Anna de Gemma Malley, la loi stipule qu’un enfant issu de parents prolongeant leur vie éternellement est déclaré comme un « surplus », et en conséquence sa situation est illégale. La seule condition pour avoir des enfants sera d’accepter de laisser sa place. A méditer…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s