Archives mensuelles : juillet 2014

Murs

L’histoire des civilisations est marquée par la construction de murs, qui se sont toujours révélés finalement illusoires et inutiles:
– à l’époque romaine le Mur d’Hadrien et le Mur d’Antonin en Ecosse n’ont pas suffi à protéger les romains des barbares
– la grand muraille de Chine n’a pas empêchée les invasions
– les murailles de Constantinople ont fini par céder devant l’armée turque.

Pendant la guerre de 1939-45, la ligne Maginot, la ligne de démarcation et le mur de l’Atlantique se sont révélés perméables ou contournables, et ont fini par tomber.

Encore plus près de nous, le mur de Berlin a fini par s’effondrer en 1989.

Il en existe encore de nos jours, qui finiront eux-aussi par s’ouvrir à plus ou moins longue échéance :
-le mur entre la Corée du Sud et la Corée du Nord
-la ligne verte séparant Chypre en deux
-la barrière entre les Etats-Unis et le Mexique pour essayer de contrôler l’immigration
-la barrière entre Israël et les territoires palestiniens, qui comme les autres murs, ne résout rien sur le fond.

mur

On retrouve des murs, virtuels ceux-là, dans le monde d’internet: le Grand Firewall de Chine essaye de contrôler l’activité des internautes chinois, en bloquant certaines adresses et certains sites; il s’écroulera sans doute un jour, comme les autres, mais quand?…

Publicités

Dopage

Le dopage est lié au sport depuis les origines, déjà lors les jeux olympiques antiques un juge vérifiait que les athlètes n’étaient pas alcoolisés…

Il y a plusieurs problèmes liés au dopage, à différents niveaux:

la tricherie: même si un cas de dopage est avéré, le fait de retirer le titre au tricheur (parfois longtemps après) ne permet pas à celui arrivé second de savourer sa victoire (mais certains diront qu’il est peut-être lui-même dopé, ce qui n’est pas toujours vrai). L’équipe d’Allemagne était dopée à la pervitine lors de la Coupe du monde 1954 ( article du Monde), cependant le titre reste acquis. Le gardien de but allemand Harald Schumacher a reconnu s’être dopé à l’éphédrine lors de la demi-finale de 1982, les autres joueurs aussi probablement, pourtant le résultat reste acquis: prime au tricheur?

la santé des sportifs : le cas des nageuses est-allemandes est édifiant, avec des problèmes médicaux à la génération suivante; le retrait de Florence Griffith Joyner en pleine gloire laisse perplexe. De nombreux footballeurs italiens des années 1970/1980 ont eu des maladies suspectes. Mais comme les conséquences arrivent longtemps après, il est souvent difficile de lier les causes et les effets.

la tromperie des spectateurs: Lance Armstrong a eu des admirateurs pendant 7 ans, avant de les rendre cocus… Impossible de regarder une course sans y penser (sauf ceux qui ont la mémoire courte).

Le dopage aura toujours une longueur d’avance sur les contrôles anti-dopage. La seule façon de lutter est de destituer systématiquement les tricheurs, même longtemps après.

Mais il faut croire que tout le monde y trouve son compte: les médias, les annonceurs, les clubs, les sportifs eux-mêmes, et  les spectateurs qui demandent toujours plus de performances et de spectacle…