La Forêt

La forêt est un de nos patrimoines collectif le plus précieux.

Les ancètres d’homo sapiens vivaient dans la forêt. Des civilisations entières se sont développées grâce aux ressources forestières. Quand la forêt est surexploitée elle ne se regénère pas ou trop peu, et cela conduit à des catastrophes; les exemples sont nombreux : île de Paques ou la déforestation a sans doute joué un rôle dans l’effondrement de la société, le Liban où il ne reste presque plus rien des forêts de Cèdres, plus proche de nous en Indonésie, en Thaïlande ou en Malaisie, en Chine, en Amazonie ou en Afrique où le désert progresse, ou encore en Roumanie où 3 hectares de forêt disparaissent chaque heure ! La cupidité et la corruption conduisent à des situations irréversibles. Mais le plus souvent la déforestation est aussi la conséquence de la poussée démographique et de la recherche de terres cultivables. Seule une prise de conscience pourra enrayer ce fléau avant qu’il ne soit trop tard.

Nighthawks

Un homme marche dans la ville.

C’est le crépuscule, l’heure où la lumière se dérobe. L’homme est seul, et un peu triste.

De grands immeubles bordent la rue, l’ambiance est calme, aucune âme qui vive.

Au bout de la rue, une lueur éclaire le trottoir et partiellement la façade qui lui fait face.

L’homme s’approche, et voit à travers la baie vitrée l’intérieur d’un bar. Un serveur désabusé essuie des verres machinalement. Un couple, côte à côte, regarde ensemble dans la même direction, dans le vague, sans rien à se dire.

nighthawks_by_edward_hopper_1942

J’aime beaucoup ce tableau, « Nighthawks » , peint par Edward Hopper en 1942, pour tout ce qu’il évoque et tout ce qu’on peut imaginer à son propos.

L’écureuil et le blaireau

ecureuilMaître écureuil sur son arbre troué accumulait ses noisettes

Maître blaireau passant par là, trouva ça un peu bête

Il lui proposa de les placer avec, dit-il, un bon taux d’intérêt!

L’écureuil était pensif, imagina sa fortune, peut-être un peu naïf…

Il se trouva fort dépourvu lorsque la crise fut venue

Pour les banquiers blaireaux c’est un peu trop facile

Les pertes sont mutualisées, il n’ont pas à se faire de bile…

La morale de cette histoire de crise bancaire, c’est qu’il n’y en a pas (de morale).

Quand tout va bien les banquiers accumulent les profits

Et quand c’est la crise les contribuables n’ont plus qu’à payer

Toutes les noisettes sont bouffées, plus que les yeux pour pleurer

(et c’est vraiment très triste un écureuil qui pleure…)

Volontourisme

Connaissez-vous le « volontourisme »?
C’est une formule de voyage, présentée comme du volontariat humanitaire par des agences spécialisées, qui exploitent un désir légitime et un sentiment généreux de la part de bénévoles, mais qui est jugé néfaste par les ONG qui voient de l’hypocrisie, du voyeurisme et considèrent ce type d’action comme contre-productive.

Chiens

A San Francisco, on estime la population canine à 120.000 individus. Les chiens américains ont une alimentation plus riche que la majorité des humains dans le monde, et on trouve d’ailleurs de plus en plus de chiens obèses, un signe qui ne trompe pas sur l’état de dégénérescence d’une société. Un chien américain mange à lui seul plus de calories qu’une famille d’éthiopiens de 4 personnes. Mais les californiens sont à la pointe de la technologie, et envisagent d’utiliser les déjections canines pour faire du biogaz, et contribuer ainsi à la demande croissante d’énergie. On n’arrête pas le progrès…

chien-obese